Construisons Aujourd'hui les maisons de Demain !



CONSTRUISONS ENSEMBLE VOTRE MAISON  RT 2012

 

Les exigences de la RT 2012

Objectif RT 2012:La RT 2012, ou réglementation thermique « Grenelle Environnement 2012 » est une réglementation d’objectifs obligatoire. Elle entre en vigueur dès Janvier 2013.

  • Un objectif dit « saut énergétique » de 50 kWhep/m²/an pour toute construction neuve(55 kWep/m²/an en morbihan)
  • Un saut énergétique plus important que toutes les réglementations thermiques depuis 30 ans !
  • Une économie de la facture de chauffage qui devrait passer de 900 € en moyenne par ménage, à environ 250 € pour une maison basse consommation
  • Cap sur la réglementation dans 10 ans, la RT 2020, les bâtiments neufs seront autosuffisants car ils produiront plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Les points importants
  • B Bio = besoins bioclimatiques = conception bioclimatique du bâti à réaliser avant le Permis de Construire !
  • Traitement des ponts thermiques (liaison plancher/ façade) obligatoire,
  • Etanchéité à l’air maximale de l’enveloppe = avec mesures obligatoires
  • Recours quasi obligatoire aux énergies renouvelables pour les maisons individuelles
  • Confort d’été = Tic ; cette exigence qui date de la RT 2005 devrait rapidement évoluer
  • Domaine d’application 1 : Les bâtiments résidentiels  : L’habitat individuel et collectif), ainsi que les foyers jeunes travailleurs et cités universitaires.
  • Domaine d’application 2 : Les bâtiments non résidentiels : bureaux, enseignement primaire et secondaire, établissements « petite enfance » tels crèches et haltes garderies.

RT 2012 > Trois exigences de résultats pour une performance globale

  • B bio max  : besoins en énergie eu égard à 3 usages « chauffage/ refroidissement/ éclairage »
  • C max : consommations 50 kWhep/m².an eu égard à 5 usages « chauffage/ refroidissement/ éclairage/ ECS/ auxiliaires »
  • Confort d’été  : Tic ≤ Tic réf

1 les grands principes

=> Ce qui ne change pas :

  • Les exigences à respecter seront de deux types : des exigences de performances globales (consommation d’énergie et confort d’été) et des exigences minimales de moyens

  • La RT 2012 s’articule toujours autour de cinq usages énergétiques : chauffage, climatisation, production d’eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires (ventilation, pompes…).

=> Ce qui change :

  • Les exigences de performance énergétique globales seront uniquement exprimées en valeur absolue de consommation pour plus de clarté : niveau moyen très performant exigé, à 50 kWh/m²/an (et non plus en valeur relative par rapport à une consommation de référence recalculée en fonction du projet).
  • L’introduction d’une exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage artificiel. Cette exigence prendra en compte l’isolation thermique et permettra de promouvoir la conception bioclimatique d’un bâtiment
  • La suppression des exigences minimales n’ayant plus lieu d’être dans le nouveau cadre technique fixé
  • L’introduction de nouvelles exigences minimales traduisant des volontés publiques fortes : obligation de recours aux énergies renouvelables, obligation de traitement des ponts thermiques (fuites de chaleur), obligation de traitement de la perméabilité à l’air des logements neufs, etc.

 

Ces changements et les exigences plus élevées qu'imposera la réglementation thermique 2012 de manière générale contribueront à l'atteinte des objectifs du Grenelle de l'environnement.

 

1°/ Le coefficient Bbio remplace le Ubat

Ce coefficient sans unité, sera difficile à s’approprier dans un premier temps puisque son objectif est de limiter simultanément les besoins de chauffage / éclairage et rafraîchissement. Ceci indépendamment des futurs systèmes mis en œuvre dans le bâtiment.

Il ne s’apparente à aucune donnée utilisée dans la construction.

Ce coefficient est axé sur la conception du bâtiment et doit pouvoir être réalisé dès les premières esquisses :

 

Conception du bâtiment


Il prend en compte simultanément :

  • isolation,
  • orientation,
  • apports solaires,
  • apports internes (conventionnels)
  • éclairage naturel
  • mitoyennetéLes bâtiments à l'enveloppe thermique de performance moyenne (niveau BBC) ne respecteront pas l'exigence sur la valeur du pont thermique maximale, comme le montre le graphique ci-dessous :

    La RT 2012 va imposer pour la première fois une surface minimale de parois vitrées de 1/6, soit 17% de la surface habitable.

    Les bâtiments à l'enveloppe thermique de performance moyenne (niveau BBC) ne respecteront pas l'exigence sur la valeur du pont thermique maximale. 

     

Ainsi, le Bbio permet bien la limitation de la dégradation du niveau d’isolation du bâtiment puisqu’il nécessite une enveloppe performante thermiquement, mais d’autres paramètres tels que la compacité et l’orientation des baies vitrées viennent influencer les résultats.
Néanmoins l’atteinte de ce niveau reste tout à fait possible avec des techniques courantes.

Menuiseries

Uw et Ug

Le coefficient de transmission thermique U est avec le facteur solaire et le facteur de la transmission lumineuse, un des trois indicateurs qualifiant la performance des parois vitrés). Plus U est faible, meilleure sera l'isolation de la paroi virée.
Uw (U window) est utilisé pour les fenêtres (vitrage et menuiserie) et Ug (U glass) ne concerne que le vitrage.

La qualité des menuiseries et leur clair de vitrage sera encore plus importante!!!

La RT 2012 sera applicable à tous les permis de construire déposés à partir du 1er janvier 2013 pour toutes les maisons individuelles ou accolées.
.
 
Le seul point  négatif de l'avis de tous, restera le surcout initial difficie à intégrer ..